Qu’est-ce que l’astrocytome et en quoi est-il différent du glioblastome ?

Qu’est-ce que l’astrocytome et en quoi est-il différent du glioblastome ?

L’astrocytome et le glioblastome sont deux types de tumeurs cérébrales. Récemment, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a modifié la façon dont ces tumeurs sont classées.

Nous avons demandé au neurochirurgien Chibawanye Ene, MD, Ph.D., d’expliquer les différents types de tumeurs cérébrales d’astrocytome, ainsi que la différence entre l’astrocytome et le glioblastome.

Qu’est-ce qu’un astrocytome ?

L’astrocytome est un type de tumeur cérébrale. Les tumeurs cérébrales d’astrocytome se développent à partir des astrocytes. Un astrocytes est un type de cellule du système nerveux. Ces cellules tirent leur nom de leur forme : elles ressemblent à des étoiles. Les astrocytes aident les nerfs à fonctionner correctement.

L’astrocytome se développe lorsque les astrocytes se développent anormalement. On ne sait pas exactement ce qui provoque la formation d’un astrocytome. Certaines mutations génétiques sont associées à une croissance incontrôlée des astrocytes et à la transformation de tumeurs. Pourtant, les scientifiques ne savent pas exactement ce qui cause la croissance anormale des astrocytes.

Les astrocytes sont des cellules gliales. Les cellules gliales soutiennent les fonctions du système nerveux. Les cellules gliales se trouvent dans le cerveau, la moelle épinière et ailleurs dans le système nerveux. L’astrocytome est un type de gliome (tumeur cérébrale).

Quels sont les types d’astrocytome ?

Les astrocytomes sont classés par l’OMS du grade 1 au grade 4. L’astrocytome de grade 1 et l’astrocytome de grade 2 sont considérés comme des astrocytomes de bas grade.

L’astrocytome de bas grade comprend l’astrocytome pilocytaire (grade 1 de l’OMS). L’astrocytome pilocytaire survient généralement chez les enfants. Elle n’est pas considérée comme cancéreuse car elle ne se propage pas dans le cerveau. L’astrocytome pilocytaire est rare chez l’adulte.

Les tumeurs d’astrocytome de grade 2 de l’OMS sont également considérées comme des astrocytomes de bas grade. Mais elles se développent plus rapidement que les tumeurs de grade 1 et peuvent affecter plus de parties du cerveau que les astrocytomes de grade 1. Les astrocytomes de grade 2 sont plus fréquents chez les jeunes adultes.

Qu’est-ce qu’un astrocytome de grade 3 ?

Certains astrocytomes de bas grade évoluent vers des tumeurs de haut grade (grade 3 ou 4 de l’OMS). L’astrocytome de grade 3 et l’astrocytome de grade 4 sont considérés comme des astrocytomes de haut grade. Les tumeurs de haut grade se développent rapidement et sont agressives.

L’astrocytome de grade 3 de l’OMS touche généralement les adultes. Auparavant, l’astrocytome de grade 3 était appelé astrocytome anaplasique. Récemment, l’OMS a révisé sa terminologie. Le terme « anaplasique » n’est plus utilisé. Au lieu de cela, ces tumeurs sont simplement appelées astrocytomes de grade 3.

L’astrocytome de grade 4 est-il identique au glioblastome ?

Jusqu’à récemment, le glioblastome était considéré comme une tumeur cérébrale d’astrocytome de grade 4, l’astrocytome le plus agressif.

Aujourd’hui, cependant, le glioblastome et l’astrocytome sont classés en fonction de la présence ou de l’absence d’une mutation dans une enzyme appelée isocitrate déshydrogénase (IDH).

  • Les astrocytomes sont toutes des tumeurs mutantes IDH. Cela signifie qu’ils ont une mutation dans leur enzyme IDH.
  • Les glioblastomes sont tous de type sauvage IDH car ils ne présentent pas de mutations IDH.

Le glioblastome a un profil moléculaire différent de celui de l’astrocytome mutant IDH de grade 4. Par conséquent, on ne pense plus que le glioblastome évolue à partir d’un astrocytome de grade inférieur. Pourtant, le glioblastome et l’astrocytome de grade 4 sont des tumeurs cancéreuses agressives.

Comment les médecins savent-ils si une tumeur est de type sauvage IDH ou mutante IDH ?

Un médecin enlève la tumeur pour la biopsier. Ensuite, les scientifiques effectuent des tests en laboratoire pour déterminer si la tumeur est de type sauvage IDH ou mutante IDH.

Quels sont les signes et symptômes de l’astrocytome ?

Les signes et symptômes de l’astrocytome comprennent des maux de tête, une vision floue ou double, des convulsions, des problèmes d’équilibre et de coordination et des changements d’humeur.

Quelles sont les causes des astrocytomes ?

Les causes précises ne sont pas connues. L’astrocytome peut être associé à certains facteurs de risque génétiques. Certains syndromes héréditaires, comme le syndrome de Li-Fraumeni, le syndrome de Turcot et la maladie de von Hippel-Landau, peuvent être liés à l’astrocytome.

Comment traite-t-on l’astrocytome ?

L’astrocytome est difficile à traiter car les tumeurs sont mélangées à des tissus sains dans le cerveau. Plus le grade de la tumeur est élevé, plus il est probable que la chirurgie soit accompagnée de médicaments et de radiations.

Les tumeurs cérébrales d’astrocytome de grade 1, si elles sont complètement éliminées par chirurgie, ne nécessitent pas de traitement supplémentaire. L’astrocytome de grade 2 peut être traité à la fois par chirurgie et par chimiothérapie. L’utilisation ou non d’une radiothérapie dépend de facteurs tels que l’âge et la quantité de tumeur restante après la chirurgie.

Les tumeurs cérébrales d’astrocytome de grade 3 et d’astrocytome de grade 4 nécessitent généralement une intervention chirurgicale, une radiothérapie et une chimiothérapie. En effet, ces tumeurs de haut grade se propagent dans le cerveau et ne peuvent pas être complètement éliminées par chirurgie. Par conséquent, après l’intervention chirurgicale, la chimiothérapie et la radiothérapie sont utilisées pour tuer les cellules tumorales qui se propagent en dehors de la zone chirurgicale.

Aujourd’hui, nous disposons de plus d’options de traitement que jamais pour gérer l’astrocytome. Les procédures chirurgicales modernes permettent aux chirurgiens d’être plus précis et plus efficaces lorsqu’ils retirent des tumeurs. Des techniques telles que la chirurgie guidée par fluorescence et la cartographie cérébrale permettent également aux chirurgiens de cibler plus précisément les zones du cerveau pendant l’intervention chirurgicale, minimisant ainsi l’impact sur les zones saines.

Dans certains cas, nous pouvons recourir à la radiothérapie pour traiter des tumeurs sans ouvrir chirurgicalement le crâne. Pour les patients qui ne répondent pas à la radiothérapie, nous pouvons utiliser la thérapie thermique interstitielle au laser (LITT) pour tuer la tumeur.

Innovation Cancer teste également des traitements de nouvelle génération contre les tumeurs cérébrales par le biais d’essais cliniques. Ces traitements incluent l’utilisation de virus ou de cellules T tueuses naturelles pour détruire les cellules cancéreuses. Les résultats de ces essais cliniques aideront à déterminer si ces thérapies peuvent faire partie du traitement standard des tumeurs cérébrales.

Demandez un rendez-vous chez Innovation Cancer en ligne ou appelez le 1-877-632-6789.