Point de vue : l’expérience de mon équipe avec l’initiative CRUK Open Lab

Point de vue : l'expérience de mon équipe avec l'initiative CRUK Open Lab

Francesca Ciccarelli

Le groupe de Francesca Ciccarelli au Francis Crick Institute de Londres s’est impliqué dans l’initiative Open Lab de Cancer Research UK (CRUK), qui associe des équipes de recherche pour promouvoir la collaboration. Ici, elle partage son expérience.

En mai, nous étions déjà en confinement depuis deux mois – loin d’une routine de laboratoire normale et essayant de trouver une nouvelle normalité dans une situation qui était loin d’être normale. Mon laboratoire est basé au Francis Crick Institute de Londres, mais j’ai passé la majeure partie du confinement à Milan. En tant que chef de groupe, j’avais du mal à trouver des moyens de garder mon groupe engagé et motivé.

La science, c’est beaucoup la communication et l’échange d’idées avec les autres. Au Crick, même le bâtiment a été conçu pour favoriser les rencontres et les échanges. Essayer de faire la même chose alors que tout le monde est isolé à la maison est difficile.

L’initiative CRUK Open Lab est apparue comme une opportunité de briser notre routine et de rencontrer de nouvelles personnes avec qui discuter de la science, même si nous ne pouvions le faire que via Zoom. J’ai demandé à Lisa Dressler, doctorante dans notre laboratoire, ce qu’elle en pensait, car elle a toujours très envie de s’engager dans de nouvelles activités. Nous avons décidé de participer et avons opté pour un « match générique », une option dans laquelle vous ne sélectionnez aucune préférence concernant les intérêts de recherche ou l’expertise du laboratoire avec lequel vous serez jumelé.

Après quelques semaines, nous avons découvert que notre match Open Lab était l’équipe de Florian Markowitz au CRUK Cambridge Institute. Nos deux laboratoires travaillent en génomique du cancer et nous nous connaissons assez bien. Lisa et Ruben Drews du groupe de Florian ont pris les devants et ont proposé de créer des clubs de lecture « croisés » : chaque équipe présenterait un article de l’autre équipe et nous discuterions des résultats ensemble.

Nous sommes allés en premier et avons présenté un article publié l’année dernière sur les signatures de numéros de copie dans le cancer de l’ovaire. Nous leur avons ensuite demandé de présenter un manuscrit que nous venions de soumettre et qui décrit un algorithme d’apprentissage automatique que nous avons développé pour identifier les gènes responsables du cancer chez des patients individuels. Les deux discussions ont été très animées et engageantes et nous avons même utilisé certains commentaires du groupe de Florian lors de la révision de notre document.

Depuis, la situation a changé. Nous avons pu revenir au labo au début de l’été : grâce au travail acharné de plusieurs de nos collègues, le Crick propose des tests hebdomadaires sur écouvillon COVID-19 à tous les employés. Nous devons toujours maintenir une stricte distanciation sociale et tout le monde n’est pas sur place tous les jours, mais nous avons pu redémarrer notre travail de laboratoire et rétablir un sentiment de routine normale. Et ça fait du bien d’être de retour.

Participer à l’Open Lab Initiative a été une expérience utile qui nous a aidés à rester en contact avec notre communauté pendant une période difficile. Cependant, sa valeur va au-delà de la période de confinement : elle offre l’opportunité de rencontrer d’autres chercheurs, d’apprendre ce qu’ils font et d’établir de nouvelles collaborations à tout moment et à toute étape de leur carrière.

À propos de l’auteur : Francesca Ciccarelli
Francesca Ciccarelli est professeure de génomique du cancer au King’s College de Londres et chef de groupe au Francis Crick Institute. Le domaine d’intérêt de son équipe est la biologie des systèmes cancéreux, en particulier les cancers gastro-intestinaux. Francesca est récipiendaire d’un prix de la Fondation du programme CRUK et co-responsable thématique du CRUK King’s Health Partners Centre et du CRUK City of London Cancer Centre.

Mise à jour du 11 novembre 2020 : le lien d’inscription à l’initiative CRUK Open Lab a été modifié et mis à jour avec un nouveau lien.